Achille Castiglioni

 

Né en 1918 à Milan (Italie)
"Le design est recherche. Toujours. Chaque objet se caractérise par son “ ouverture”, sa dimension de “ non encore connu”, par cette curiosité qui entraîne à trouver de nouvelles traces et indices."

Il étudie l’architecture à l’École polytechnique de Milan. En 1947, il rejoint l’atelier des ses deux frère ainés, Livio et Pier Giacomo, dans leur studio de design à Milan. Leur projet le plus remarquable de l’époque, le Phonala (1939), la première radio italienne en bakélite, inaugure un nouveau design pour ces appareils dont le boitier était presque toujours en bois. Au cours des années 1950 et 1960, les frères Achille et Pier Giacomo Castiglioni créent un grand nombre d’objets pour des industriels comme Flos ou Zanotta. Castiglioni a été récompensé par sept Compas d’or.

Ce qui caractérise le travail des frères Castiglioni est bien plus une approche qu’un style. Cela se concrétise d’abord par une analyse logique des fonctions que l’objet doit remplir et les moyens pour y parvenir. Le travail du designer est ensuite de trouver le design minimal qui permettra à l’objet de remplir les fonctions requises. L’objectif des frères Castiglioni était d’atteindre le point où il n’est plus possible de faire moins,« where you could not do less ».

 

Les frères Castiglioni sont restés à la périphérie des courants importants du design de l’après-guerre. Leur travail apparaît comme plus intemporel que ceux de leurs contemporains italiens (Ettore Sottsass ou Joe Colombo) plus engagés dans la recherche de la modernité. Même si leur démarche est différente de Duchamp, le ready made paraît avoir beaucoup compté dans l’univers des frères Castiglioni. En 1957, ils dessinent un tabouret constitué d’une selle de tracteur, fixée sur un tube posé sur un socle semi-sphérique, le Mezzadro.

Certaines de leurs créations peuvent être qualifiées de minimalistes comme la lampe Luminator (1955), un lampadaire fait d’un tube vertical posé sur un trépied. Ils tentent ainsi de ramener l’objet à sa plus simple expression. L’humour est cependant présent dans beaucoup de leurs créations comme l’appareil stéréo « RR126"  ou la lampe « Snoopy ».

TARAXACUM 88, 1988

Aluminium

SPLĂśGEN BRĂ„U, 1961

Aluminium poli verni Suspension à lumière directe. Réflecteur en aluminium galbé poli et recouvert d’une laque de protection transparente. Attache plafond en acier, rosace en ABS coloris blanc brillant.

FUCSIA, 1996

Blanc
Suspension à lumière directe. 1/3/8/12 diffuseurs coniques en verre transparent soufflé à la bouche et sablé sur la bordure. Anneau OR de protection du diffuseur en silicone opalin moulé par injection. Corps tubulaire en acier recouvert d’un vernis par poudre coloris blanc. Ensemble rosace composé de bras en aluminium extrudé et embout de finition en polyamide contenant 30% de fibre de verre moulé par injection. Attache plafond en acier moulé.

FRISBI, 1978

Chromé poli, White opal
Suspension à lumière directe, diffuse et réfléchie. Diffuseur plat en polymethylméthacrylate (PMMA) opalin, moulé par injection, suspendu au corps de l’appareil par trois fils en acier harmonique. Réflecteur en tôle moulée, polie, nickelée, recouverte d’une laque de protection et entièrement laqué coloris blanc.

TOIO, 1962

Blanc, Noir, Rouge Lampadaire à lumière indirecte. Base en acier découpé et plié, structure en profilé d’acier, le tout recouvert d’une peinture liquide. Tige télescopique à section hexagonale en laiton nickelé, réglable en hauteur. Sur le câble il y a le dimmer électronique qui permet de régler pas à pas l’intensité lumineuse.

ARCO, 1962

Marbre / Acier inox
Lampadaire à lumière directe. Base en marbre blanc de Carrare. Tige télescopique en acier inoxydable satiné. Réflecteur orientable et réglable en hauteur en aluminium moulé, poli et recouvert d’une laque de protection transparente.

TACCIA, 1962

Lampe de table à lumière indirecte et réfléchie. Réflecteur en métal recouvert d’un vernis liquide en partie interne et d’un vernis poudre en partie externe, coloris blanc. Diffuseur orientable en verre transparent soufflé à la bouche. Corps en aluminium noir ou anodisé argent. Base en acier nickelé et recouvert d’une laque de protection transparente. Sur le câble un variateur électronique permet de régler l’intensité lumineuse.

SNOOPY, 1967

Marbre blanc
Commande sensorielle
Lampe de table à lumière directe avec un réflecteur en métal peint et une base en marbre blanc dessinée par Achille & Pier Giacomo Castiglioni en 1967.